From Scandinavia with love

Nous sommes rentrés de Stokholm avec quelques menues emplettes.

Pour les filles, j’ai craqué chez Polarn o. pyret, qui semble être équivalent d’un DPAM français, pour deux adorables robes en coton strech aux imprimés fleuris qui donnent la pêche. J’adore la mode enfantine scandinave, très gaie, aux imprimés à motifs très colorés. On en trouve pas en France alors si ça vous tente, voici des sites où on trouve quelques références (peu de choix et de tailles mais c’est mieux que rien… je suis preneuse de contacts d’e-shops de fringues scandinaves pour enfants si vous en avez) : Nordinary, Enfant scandinave ou Scandinavia design. Sur mes filles, ça donne ça :

DSC_1382 DSC_1373

Et pour nous, LE petit oiseau de bois à tête aimantée trop chou, icône du design danois (oui je sais, j’étais en Suède), édité par Architectmade depuis les années 60, de la papeterie de chez Granit, et un magazine de déco suédois of course (Family Living, consacré à la déco familiale, là encore très gaie !).DSC_1386 DSC_1388DSC_1377DSC_1378DSC_1379

3 jours à Stokholm

Stokholm, c’est une capitale où il fait bon vivre même dans le froid. Le métro est beau (déco d’artiste) et aéré, les façades sont colorées d’enduits chaleureux, les bras du fleuve donnent de l’horizon et de l’air là où tant de villes semblent étouffantes et l’on y déguste de délicieuses pâtisseries ou des boulettes de viande à toute heure. Côté architecture, c’est très varié, entre l’ancien de la vieille ville de Gamla Stan, le style indus’ de Sofo ou le modernisme de Norrmalm : DSC_1294 DSC_1316 DSC_1333 DSC_1345 DSC_1372 Mais Stokholm, c’est aussi, comme les autres villes scandinaves, un haut lieu du design, tant en matière de meuble, d’objets, que de textiles. Ne quoi me réjouir, vous vous en doutez. J’ai donc visité en long en large et en travers l’immense Nordiska Galleriet (où l’on trouve Vitra, Muuto, B&B Italia, Hay, Fritz Hansen, Alessi, Knoll, Fermob…) ainsi que les boutiques Design Torget (accessoires design scandinave), Asplund (magnifique mobilier), Granit, (papeterie et accessoires de rangement adorables et abordables), Svenska Hem (mobilier) ou encore Bolia… On retrouve toujours les chaises à barreaux, les couleurs, vives ou pastels, le bois clair et bien-sûr, les peaux de moutons ou de rennes. Elles sont partout, notamment pour réchauffer des sièges, souvent en terrasse de cafés ou restaurants. DSC_1285 DSC_1321 Nous logions au début dans le quartier de Sodermalm, au Hilton, impersonnel mais à l’indéniable confort (j’ accompagnais mon homme à un colloque) puis, pour la nuit supplémentaire, nous avons migré à Norrmalm, à l’hôtel Freys "Lilla radmannen", à la déco très personnalisée, où le matelas était moins ferme qu’au Hilton, et la salle de bain microscopique, mais pour une superficie de chambre similaire et un confort excellent aussi… et cent euros de moins ! DSC_1267 DSC_1279 DSC_1322 DSC_1323 J’avais hésité avec le Story Hotel, temple de la branchitude à la déco bohème chic, mais le prix élevé m’a rebutée, sans compter que j’avais entendu dire que c’était bruyant. Et pour cause, nous sommes allés boire un verre, dans ce haut lieu de la nighlife stokholmoise, et… le son nous a pété les tympans. Faut croire qu’on vieillit ! DSC_1356 Sinon, Stokholm, c’est le paradis des enfants. Je n’ai JAMAIS vu autant de poussettes, de bébés, de bambins, partout, tout le temps. On sait que la Suède est un modèle en matière d’écoles et d’éducation, mais ça se voit ! Même au Musée d’art Moderne ils sont partout. Excellent musée où l’on peut voir des oeuvres de Kandisky, Matisse, Picasso, Brancusi, Braque, Munch, Amelin, Giacometti, Dubuffet, Bacon, Pollock, Niki St Phalle, Klein, Duchamp, Magritte, Breton, Miro, Dali… Excellent je vous dis !

La chambre…

Ca y’est, après presque un mois de chantier peinture, nous avons ré-intégré chacune des pièces et voici donc le résultat de notre chambre, avec un mur en peinture noire mat, un mur en pierre apparentes, et les autres murs en beige, mat également. Côté mobilier rien de nouveau, toujours notre lit avec son sommier en pin local fabriqué par Ambiance Bois, une couette en laine de mouton (des moutons du coin, aussi) de chez Laine et Cie, une couette incroyablement chaude et moelleuse soit dit en passant, et du linge de lit en lin lavé. J’aime toujours les tables de chevet en caisses à vin même si je ne suis pas sûre de les garder éternellement. La commode a été chinée, et le fauteuil est un modèle à succès d’AM-PM. Parce que je ne renonce pas à mon âme voyageuse, j’ai utilisé l’un de mes pagnes rapportés d’Afrique pour faire le rideau du placard, et posé au pied du lit mon tapis en feutre ramené d’Ouzbékistan.

DSC_1252

DSC_1244 DSC_1248 DSC_1249

Il faudrait aussi poncer le parquet ou le recouvrir… un jour… peut-être. Une tête de lit serait aussi bienvenue, ainsi qu’une chaise pour les habits de monsieur… Je verrai bien cette chaise en tissu patchwork de chez Kave Home (mais il faudrait que je creuse car je suis un peu méfiante quand je vois du design à petits prix, en l’occurrence ils font fabriquer dans le monde entier ce qui n’augure rien de bon…)

chaise alegraBon bref, en tout cas ma chambre ressemble à ce que je voulais, le niz douillet évoqué dans ce billet d’il y a un an, la couleur en plus. Mais les accessoires, ça change régulièrement ;-)

Phase 3 : work in progress

C’est chez moi ce couloir ???? C’est fini depuis ce matin et je n’en reviens pas à chaque fois que je descends me faire du thé : ça me plaît, ça me plaît, ça me plaît !

Même le peintre est convaincu, alors qu’il était franchement sceptique au début (le lambris peint en blanc, associé à du bleu vif et cet étrange papier peint hors de prix, venu d’Angleterre et acheté par internet… lui qui voulait me mettre de la toile de verre, hum hum). "Faut oser mais vraiment ça fait bien". Son apprenti, lui, me dire de peindre aussi le parquet et j’attendais de voir les murs pour me décider mais là c’est clair, je peux pas laisser le marron foncé. A prévoir dans mon agenda de l’été : 3 jours sans enfants pour reprendre pinceaux et rouleaux.

Les peintres sont maintenant dans notre chambre, installée au grenier le temps des travaux. On a l’impression de déplacer des meubles toutes les semaines ! Mais c’est bientôt fini !!!

Papier "Woods" de Cole & Son acheté sur www.aufildescouleurs.com/

DSC_1223_pte DSC_1224_pte

Phase 2 & 3 du chantier : fenêtres et peinture

Depuis début janvier je veux vous montrer nos nouvelles fenêtres, qui ont été (très bien) posé dans la foulée de la réparation de la charpente et de l’isolation, toujours par la coopérative Ambiance Bois. Ce sont des fenêtre en lamellée-collée de pin local, excellent d’un point de vue thermique, en plus elles ont un double joint de part et d’autre du vitrage, une petite astuce pour pouvoir aérer sans que ça claque, et bien-sûr du gaz argon entre les vitres. Depuis qu’on les a, on voit une différence significative par rapport à avant (et pourtant il ne s’agit que des 4 fenêtres de la façade sud, car nous avions déjà replacé les menuiseries de la façade nord).

En janvier, nous avons fait venir des maçons pour faire réapparaître la pierre sur un mur de notre chambre, et rejointer en chaux-sable, comme dans le salon. Et notre ami Neil, électricien, est  venu nous installer quelques prises et points de lumière supplémentaire à droite à gauche.

Depuis février, ce sont les peintres qui sont à pied d’oeuvre. Le grenier est terminé, nous pouvons ENFIN ré-installer nos bureaux, notre chambre d’amis et tout notre bazar !!!

Maintenant, c’est dans le couloir que ça se passe, et dans notre chambre la semaine prochaine. On commence à en avoir ras-le-bol des travaux (et de a poussière de plâtre !!!) mais on tient bon parce que vraiment, la peinture blanche, ça métamorphose une maison ! Et puis je ne vous dit pas tout mais il y aura aussi du bleu, du noir, du beige et même un peu de papier peint. La suite au prochain épisode ;-)

Quelques images, dans le désordre…

DSC_1159 DSC_1155 DSC_1154 DSC_1148 DSC_1153 DSC_0975

Noël noël

Quand on a des enfants, Noël est assurément une période magique. Même si nous n’avons fait ni calendrier de l’avent (trop la flemme) ni sapin (vu que chez nous c’était le chantier et qu’on squattait les voisins), ce fut un Noël merveilleux, fêté plusieurs fois, avec tous les grands-parents et cousins, de délicieux repas et de jolies tenues de fête. On est rentré avec notre vieux monospace rempli de cadeaux et deux fillettes ravies.

Un immense MERCI à toute notre famille pour nous avoir gâtés tous les quatre !

Quelques souvenirs en images, où l’on aperçoit d’autres maisons que celle que vous avez l’habitude de voir sur ce blog, celle de ma famille en Dordogne, avec mobilier ancien, papier peint authentique et toile de Jouy, et celle de mes beaux-parents, avec son style contemporain et son aquarium.

anouk robe droite charlotte chic droite DSC_0781 DSC_0831 DSC_0832 DSC_0930 DSC_0933 DSC_0941 DSC_0949 DSC_0961 IMG_3358 IMG_3362 kapla

ps : le chantier charpente est fini ainsi que les fenêtres, que je n’ai pas eu le temps de vous montrer. Mais car ce mois-ci, un peu de maçonnerie et d’électricité et surtout de peinture sont prévues. A suivre très bientôt ici

Phase 1 du chantier : réparation de la charpente

Les copains d’Ambiance Bois ont bossé comme des fous depuis lundi pour réparer la charpente (cassée suite à une erreur de l’artisan venu nous faire l’isolation il y a deux ans).

Un immense échafaudage, un énorme engin de levage, la rue barrée (pour trois semaines, milles excuses à nos voisins ;-)) et une charpente non seulement réparée avec deux grosses pannes en lamellé-collé mais également renforcée à de nombreux endroits ! Et le toit est relevé !

On remercie aussi Guy et Jean-Sébastien, nos voisins Parisiens, qui nous prête leur résidence secondaire, mitoyenne à notre maison. De quoi suivre le chantier facilement, et au chaud !

Quelques images de cette folle semaine…

DSC_0674 DSC_0676 DSC_0677 DSC_0680 DSC_0682 DSC_0687 DSC_0692 DSC_0696 DSC_0700 DSC_0722 DSC_0735 DSC_0736A venir la semaine prochaine : remise de la laine de bois et pose du fermacell, ainsi que pose de nos nouvelles fenêtres qui attendent depuis la toussaint (histoire de mutualiser l’échafaudage et les gars…).

Après les vacances de Noël, peinture.