T’as le look cocotte ! (hiver)

Depuis qu’elles sont nées je me régale à habiller mes filles. Même si, dès 2 ans, elles ont commencé à avoir des avis tranchés sur la question (« j’aime pas les pantalons »/ « je veux PAS mettre cette robe » / « Mon t-shirt nuage maman ! »), c’est encore moi qui achète (ou récupère) leurs vêtements en fonction de mes goûts, en prenant en compte les leurs bien-sûr.

J’ai pas mal hésité avant de poster des photos des « looks » de mes filles. D’abord parce que je me disais que je n’avais pas envie de leur mettre la pression lors de séances de pose, ensuite parce que les photos des autres blogs de maman qui font ça me filent des complexes, et enfin parce que je refuse que mon blog soit une ode aux marques et à la consommation.

Et puis j’ai craqué et ma foi pas de regrets : nos « séances de pose » sont des moments de franches rigolades, faites à l’arrach’ quand je les trouve bien habillées. Et je ne compte pas faire étalage de toutes les marques de ces looks dans les billets mais par contre n’hésitez pas à me poser la question dans les commentaires si vous cherchez la référence d’un vêtement !

Allons-y, voici quelques looks d’hiver qui, j’espère, vous plairont !

DSC_1276 DSC_1478

DSC_1466 DSC_1465

DSC_1779 DSC_1780

DSC_1783 DSC_1788

A bientôt ! Et n’oubliez pas, plus que quelques jours pour participer au concours pour gagner un savon artisanal et naturel : https://ceseraitlebonheur.wordpress.com/2015/02/13/qui-veut-gagner-des-savons-concours/

Mon beau plateau

DSC_1706

J’ai débarqué du côté de Limoges en 2005 pour un petit job dans une association d’éco-construction. C’était il y a 10 ans déjà ! Très vite, j’ai sillonné le coin pour y faire des reportages. Et j’ai eu le coup de coeur pour cette région verte, rude et douce, en particulier pour le Plateau de Millevaches, dont la dynamique alternative m’a immédiatement séduite. Dans cette campagne, au milieu de nulle part, à cheval sur la Creuse, Corrèze et la Haute-Vienne, des personnes qui avaient envie d’essayer de nouvelles formes de travail, des manières de vivre plus collectives et moins dépendantes de la consommation se sont installées, progressivement depuis les années 80. De multiples associations et petites entreprises se sont ainsi créées et ça continue : des cafés culturels, des fermes, des entreprises, souvent coopératives ou individuelles dans le bois, la construction écologique, dans la communication, l’art, le développement personnel, l’éducation à l’environnement, l’artisanat…

Il y a 7 ans nous avons sauté le pas avec Damien, en nous installant dans une bourgade au pied du Plateau. Le compromis idéal : un bourg avec tous les commerces et services (on fait tout à pied), la proximité du plateau et de sa dynamique associative (dont nous sommes parties prenantes), et la facilité de liaison avec Limoges, ses boutiques et sa vie culturelle (40 km de bonne route ou de train).

Dans notre village (400 mètres d’altitude), on a toujours un peu de neige mais guère plus de 15 jours par an. Avec nos bureaux à la maison, la crèche et l’école accessibles à pied, nous, la neige ne nous dérange pas, au contraire on en profite avec les filles !

DSC_1548

DSC_1550

Sur le Plateau, situé entre 700-900 mètres, la neige s’installe plus durablement. A l’occasion de rendez-vous professionnels et associatifs, je suis montée sur le Plateau et me suis régalée de ces splendides paysages blancs ! Quelle chance de vivre ici ! En fait c’est pas si difficile de conduire dans la neige !

 DSC_1715DSC_1756

Si vous voulez suivre mes publications, pensez à liker la page Facebook du blog ou à vous abonner !

Qui veut gagner des savons ? (concours !)

Si j’avais un marteau change de nom ! Il devient… Ce serait le bonheur ! (du nom de son URL… pas de révolution donc, juste une évolution…)
Parce qu’il ne parle plus uniquement des travaux de rénovation mais surtout de la vie dans cette maison…
Parce qu’en plus de mes récits déco et de la bouille de mes mouflettes, je voudrais y partager plein d’autres choses ! J’ai commencé à parler cuisine, voyages, jardin, je souhaite aussi aborder l’éducation, les fringues, le mode de vie… Tout ce qui touche à la maison, au foyer au sens large.
Parce que quand on a trouvé le bonheur, il faut savoir le reconnaître :-)
J’en ai donc profité pour changer le design, tout en restant dans le style blog classique, un billet par dessus l’autre. J’ai téléchargé ce motif renards sur Do it Yvette, une mine que je vous invite à découvrir ! (Petite parenthèse : si vous cherchez de jolis motifs à télécharger, allez aussi sur les blogs de Fifi Mandirac / So chic so graphic et Se souvenir des belles choses)

Nouveau nom, nouveau design, mais ce n’est pas tout, j’ai aussi créé la page Facebook du blog… plus pratique pour ceux qui, comme moi, aime suivre l’actualité des blogs en s’y abonnant via facebook (« J’aime ») plutôt que par newsletter. Pour fêter tout ça, je vous propose de gagner un cadeau ! Pas de partenariat marketing avec une marque pour ce concours, j’ai préféré aller voir mon amie Sandrine qui est savonnière pour vous proposer de gagner un savon de sa fabrication ! Un produit du quotidien, joli et utile, naturel et bon pour la peau, fait avec amour dans la campagne limousine, que je vous enverrai par courrier. Pour en avoir testé plusieurs, je peux vous dire qu’ils sont très agréables à utiliser. Vous pouvez suivre l’actualité de la Savonnerie Paysanne de Sandrine sur sa page Facebook.

beige_pt couleur_pt marron_pt rose_pt

Lequel préférez-vous ?
Le beige est un savon tout simple et très doux au lait
Le marbré vert et rouge rassemble différentes argiles et du lait également
Le marron n’est pas en chocolat mais il est riche en miel, cire d’abeille et propolis
Le marbré rose et mauve contient de la fleur d’oranger

Pour jouer c’est facile :
1) Écrivez un commentaire à ce billet en précisant le savon que vous souhaitez gagner
2) Allez likez la nouvelle page Facebook de Ce serait le bonheur
Fin du concours le dimanche 8 mars et résultat par tirage au sort le lundi 9 !

Bonne chance !

5 ans ! Spécial avant/après #2

Le 2 février 2010, enceinte et fraîchement propriétaire, je partageais sur ce blog l’appel à chantier collectif lancé par Damien pour venir nous aider à casser les cloisons du 1er étage (« étage de vie »). C’était mon premier billet !

Je poursuis donc la série des Avant/après de mon billet de la semaine dernière. Après l’étage de vie, voici les photos avant et après de l' »étage de nuit » (le second) et du bureau-chambre d’amis encore appelé « grenier ».

Pas facile de réussir à faire les photos après dans l’angle exact des photos avant, d’autant que celles-ci ne sont pas de moi mais de l’agence immobilière Auclair-Champeau qui nous a vendu la maison (merci d’avoir passé du temps dans vos archives pour retrouver ces images !!!).

Voici donc la chambre d’Anouk // celle de Charlotte (en enfilade) // celle de Damien et moi // le grenier :1anoukavant 2anoukapres 5anouk 6anouk

3charlotte 4charlotte 11chambres 12chambres 7chambres

8chambres13parents 14parents 15grenier 16grenier 17grenier 18grenier 19grenier 20grenier

Et pour clôturer ces 5 premières années et démarrer une nouvelle aventure sur ce blog, je prépare du changement ! Nouveau nom, nouveau design et des surprises à gagner ! A très bientôt sur ceseraitlebonheur.wordpress.com !

5 ans ! Spécial avant/après

5 ans !!!

Le 22 janvier 2010, fraîchement pacsés, Damien & moi avons apposé nos signatures sur l’acte de vente de cette maison de bourg du XVIIIe siècle, 130 m² répartis sur 3 niveaux + un grand garage en rez de chaussée, plusieurs milliers d’euros et probablement autant en travaux.

Gloups…

5 ans plus tard nous avons (presque) fini les travaux intérieurs et la décoration.

Et même si, certains jours, on n’en pouvait plus (d’avoir des artisans chez nous // de courir après les artisans // des galères de certains // de ces centaines d’heures passées à peindre // de repousser un chantier d’un an faute d’avoir les sous…), et ben on peut dire qu’on a aussi vachement apprécié ces 5 années de multiples chantiers. Maçonnerie, plomberie, chauffage, électricité, menuiseries, isolation, peinture, tout y est passé.

C’est magique de transformer une vieille bâtisse en apportant lumière et chaleur. C’est hyper épanouissant de faire ce que l’on veut, chez soi, comme on veut (surtout quand on est fan de déco!). Et c’est un sacré projet, qui donne du sens à la famille.

Allez pour fêter ça, une série Avant/Après du premier étage ! 7cuisine 8cuisine 9cuisine 10cuisine 13salleamanger 14salleamanger19salon20salon21salon22salon15bibli16bibli

et une série vue du même endroit où l’on voit bien les différentes étapes (avant/casser les cloisons/emménager/peindre/commencer la déco/déco finie !) :

23escalier 25travaux 26travaux 27travaux 28travaux 29travaux

J’aimerais faire pareil avec les étages mais je manque de photos « avant »… je suis allée voir l’agence immobilière, ils fouillent dans leurs archives ! La suite très vite !

Work in progress dans mon salon #2

La déco du salon prend forme, et je viens d’acquérir (merci les soldes d’hiver) les dernières pièces de cette déco axée sur les matériaux naturels (bois, pierre, métal, lin…) et les couleurs fortes mais plutôt sombres (anthracite, canard, moutarde, aubergine…).

Nouvelles acquisitions, donc, à commencer par la liseuse Jieldé dont je rêvais depuis longtemps ! Icône du design industriel, cette lampe, que nous avons choisie brut (acier brossé), est bien-sûr très belle mais aussi super solide et made in France ! Qui dit nouvelle lampe dit déplacement des autres… Je suis très exigeante sur l’éclairage et la bonne répartition des sources lumineuses (en même temps dans les maisons anciennes du Limousin, on a intérêt à être exigent sur ce point !!!).

Autres petits achats déco pour parfaire le tout : un panier boule pour ranger les plaids (avant j’avais une chouette corbeille un peu graphique de chez Ferm Living mais maintenant elle accueille les peluches de Charlotte dans sa chambre…), et une étoile tricotée en laine vieux rose/bordeaux (ou « marsala », la teinte 2015 selon Pantone). Un petit objet poétique qui restera ou pas là (c’est le genre de choses qui bouge chez moi, comme les coussins…) mais pour le moment, elle nous plaît ici. Ces deux objets viennent de l’adorable boutique en ligne « Le Petit Florilège« . En parlant de coussins, je n’ai évidemment pas réussi à laisser les coussins vendus avec le canapé et j’ai déjà changé plusieurs fois…. cette version (deux housses de coussin en lin lavé achetées chez Merci lors de mon dernier séjour parisien) me plaît bien !

DSC_1356 DSC_1357 DSC_1370

Côté table basse, depuis qu’on a déplacé la nôtre dans la salle de jeux pour les filles, on utilise un petit bureau d’écolier vintage et un vieux guéridon en rotin et ça nous va bien pour le moment !!! Même si je réfléchis pour avoir mieux.

Il ne reste désormais plus qu’une chose : faire retapisser le 2nd fauteuil studio (le 1er a été retapissé en canard par ma copine tapissière Florence de La méridienne). Son affreux tissu est un peu caché derrière un plaid et un coussin, mais après ce sera un velours moutarde uni ! Hâte !

DSC_1298 DSC_1362 DSC_1364

En attendant, je prépare un billet important pour jeudi : une série complète avant/après pour fêter les 5 ans de l’achat de la maison !!!

Crumble d’hiver

DSC_1015_pte

J’adore les crumbles. J’ai récemment testé une version kiwis-bananes-pomme à tomber !

Il vous faut :

1 petit plat à gratin beurré
2 kiwis
1 pomme
1 banane
6 carrés de chocolat noir à pâtisserie, ou de pastilles
130 g de farine (essayer la compète, semi-complète, la farine d’épeautre…)
80g de beurre à température en morceaux, plutôt demi-sel
50g de sucre + 1 cuillère à soupe

→ couper les fruits en morceaux, disposer au fond du plat avec une cuillère à soupe de sucre
→ ajouter les carrés de chocolat disséminés entre les fruits
→ travailler la farine et le beurre du bout des doigts pour obtenir une consistance sableuse
→ ajouter le sucre au mélange beurre-farine, mélanger,
→ recouvrez les fruits avec ce mélange
→ faites cuir 25 min à 180°C

A déguster encore tiède (le lendemain, c’est vachement moins bon, les fruits mouillent le crumble)

Le coup du chocolat est une astuce piquée à mon amie Marie et je dois dire que c’est le petit plus qui fait la différence !

Pour une version à Index glycémique bas, remplacez le sucre normal par du sucre de coco (cf Mes bons desserts aux sucre naturels).