Bienvenue au salon !

Evidemment, ça bougera encore.
Evidemment, les coussins changeront, le canapé va revêtir différents plaids et tissus, les lampes, tableaux et miroir se baladeront d’un étage à l’autre, le buffet sera décapé…
Evidemment, ça n’est pas figé.
Mais j’ai quand même l’impression d’avoir fini le salon !

DSC_0935-pteAu départ, nous avions deux fauteuils studio vintage dans leur jus (avec les accoudoirs en skaï !), un buffet rustique, un petit meuble blanc au plateau de marbre, une table basse trop haute et une vieille échelle, le tout chinés. En plus, nous avions un canapé-futon qui faisait mal au fesses…
Nous avons commencé à aménager et décorer cette pièce en changeant le canapé (Habitat) (ça me rappelle ce vieux billet). Puis nous avons fait refaire les fauteuils. On a commencé l’année dernière avec le premier en bleu canard, une couleur coup de coeur, qui va bien avec des éléments forts comme les pierres apparentes ou la poutre. Puis cette année, le second fauteuil a trouvé une nouvelle jeunesse grâce aux doigts de fée de Florence (La Méridienne). L’assise a été refaite et et s’est vue recouverte de la même toile velours que le bleu mais en version jaune moutarde parce que cette couleur intense marie bien avec le bleu canard et avec le décor ancien. Je trouve que ce tissu vert et jaune, offert par mes soeurs, que j’ai posé sur le canapé, se marie bien avec les fauteuils.

DSC_0921-pteSous les pieds, je rêvais d’un tapis berbère de Beni Ouarin en laine écru mais j’ai eu peur des taches vu le prix (pas envie d’empêcher les enfants de vivre et les copains de boire du vin rouge !) Finalement, nous avons opté pour un épais tapis synthétique anthracite chiné, facile d’entretien, pas cher et en plus il est fait en Belgique, c’est mieux que made in India dans des conditions douteuses de la plupart des tapis « ethniques ».

DSC_0915-pte

DSC_0837-pte

DSC_0842-pteNous avons déplacé la table basse qui était trop haute dans la pièce du fond, qui fait office de bibliothèque et de salle de jeux. Sa hauteur est idéale pour les enfants. J’y ai installé deux adorables chaises en bois : l’une verte de la petite marque Rose in april, l’autre blanche de La Redoute (qui l’a copiée)… Nous y avons ajouté le petit fauteuil que j’avais acheté au départ pour notre chambre mais qui y prenait trop de place. Là, il est juste parfait pour faire une partie de jeu de société avec les filles. Côté éclairage, l’endroit n’attendait que cette sublime applique baladeuse en porcelaine de la créatrice Alix de Reynis, un coup de coeur déniché dans la boutique Tom et Lulu à Limoges (où il n’y a que des belles choses !)

DSC_0854-pte

DSC_0927-pteDans le salon, pendant quelques temps la table basse était un petit bureau d’écolier, pas franchement adapté mais c’était en attendant de trouver deux tables gigognes idéales. Je voulais du chêne, comme la table de salle à manger, et pas du hêtre (trop rouge) ou du bouleau (trop blanc), et encore moins du bois exotique ! J’ai longuement hésité avec les tables basses fabriquées par Reine Mère, artisanales, issues de forêts françaises gérées durablement, mais elles étaient trop chères. Là encore ce qui nous freinait, c’était d’imaginer les traces d’eau sur des tables hors de prix… J’ai finalement opté pour une au plateau foncé et aux pieds en chêne (Cyrillus), et une autre 100 % chêne (Monoprix). Soit 130 € les deux, donc bon marché. Mais elles sont faites en Chine. Grr…

DSC_0839-pte

DSC_0864-pte

DSC_0888-pte

DSC_0859-pteCôté accessoire, je suis une vraie fan de lampe. Je trouve que cet objet est prétexte à de magnifiques créations et j’aime que l’éclairage soit soigné, adapté aux besoins. J’ai craqué pour la lampe Chantilly de la formidable Constance Guisset dont on ne se lasse pas, son design ne se prend pas au sérieux et la lumière est toute douce. A côté du canapé, pour lire, la liseuse de Jieldé est parfaite. Icône du deisgn industriel, elle est fabriquée en France. Nous l’avons choisie en acier pour aller avec les chaises de salle à manger en acier mat aussi (Tolix). Enfin, il y a une lampe en osier trouvée  il y a des années en grande surface, sur laquelle j’ai simplement mis un abat jour blanc. C’est la touche fibre végétale, qui fait écho au panier boule où sont rangés les plaids. A côté, la vieille échelle sert de porte-magazine (indispensable vu mon addiction à la presse papier).

DSC_0931-pte

DSC_0850-pteVous voyez aussi que j’ai opéré quelques changements dans la cuisine, exit le rouge, j’ai tout repeint en noir et gris et franchement j’adore (même si c’est une cuisine temporaire qu’on fera « vraiment » un jour…)

DSC_0886-pteVoilà.
Bien-sûr, ce n’est pas figé.
Mais j’ai fini le salon ! Youpi !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s