Peaux de bêêêtes

J’adore les peaux de bêtes. Agneaux, moutons, vaches… Elles sont douillettes, chaudes, réconfortantes, et en plus elles sont super à la mode. Du coup on les voit partout ! Jetée sur un canapé, calée sur un fauteuil ou posée au pied du lit, la peau de mouton fait du bien et décore en même temps. J’ai dégoté plein de jolies images en fouinant sur Pinterest :9bac28b731e32ac75a71b17dd470868f

e1ca80435d77b9a370563d25d6ecd98e

2a2f2f0fee9dca1fe3c582c280e717fa

67f5e69f8e13dc33d0eb77457a55af75

b29807ac17aae41d31ef2bb2c671b89fJ’avais craqué il y a trois ou quatre ans pour deux peaux de moutons de Mongolie aux poils longs. Sauf qu’elles sont faites en Chine, à l’autre bout de la planète ! Et je ne préfère pas imaginer les conditions de tannage ! Hum hum… « Comme s’il n’y avait pas de moutons en Limousin » s’est moqué un ami. Ben ouais, y’en a carrément, des moutons, dans le coin. Alors j’ai cherché, et j’ai trouvée une petite ferme pas trop loin de chez moi, qui élève des vaches et des moutons, récupère la laine des tontes et fait tanner les peaux chez un petit artisan. Le tannage est végétal, à base de mimosa, donc les peaux sont légèrement jaunes. Comme c’est une peau de mouton et non d’agneau, elle est très grande, et comme c’est une race locale, le poil est assez épais. Cette peau bien touffue protège mon dos sur le siège de mon bureau et m’apporte bien-être et chaleur quand je bosse ! Mais elle n’est pas aussi très « design ».DSC_1216

DSC_1185Dans une foire dédiée à la laine, j’ai trouvé une autre peau française (Pyrénées), d’agneau cette fois, et vraiment très douce et très jolie… Jolie aussi parce que bien blanche, donc tannée de manière traditionnelle, c’est à dire avec des produits chimiques potentiellement dangereux pour la nature. Mais il s’agit néanmoins d’un tannage artisanal en France.DSC_0915-pteA part chez des petits éleveurs comme ceux là, c’est quasiment impossible de trouver des peaux françaises. Les boutiques, que ce soit Ikea ou le petit e-shop, préfèrent les peaux néozélandaises, islandaises, écossaises ou scandinaves. C’est dommage mais c’est aussi dû au fait qu’en France, on a laissé tomber la laine ! Certains acteurs essaient de relancer des filières locales, mais on manque d’entreprises de lavage, de tanneurs, et aussi de races adaptées. Car la brebis limousine, par exemple, donne des pulls qui gratouillent et des peaux un peu rustiques… En attendant,  si vous ne trouvez pas de petit éleveur qui fait de la vente directe de peaux à côté de chez vous, je vous conseille les produits « moumoute » de Fab design.

La consommation envahit nos vies, non ?

DSC_1806

Si je suis venue vivre au pied du plateau de Millevaches, c’était aussi pour échapper aux vitrines des magasins et aux publicités en 4 par 3. Parce qu’au-delà d’avoir les moyens ou non de ses envies d’achat, il y a surtout pour moi une question éthique derrière la consommation.

Déjà, acheter un truc fabriqué par je ne sais qui à l’autre bout du monde me pose de plus en plus soucis. Quand je vois que les marques hauts de gamme comme Comptoir des Cotonniers ou même Des Petits Hauts (qui coûtent un bras), font fabriquer en Chine, ça révolte.

Mais acheter un produit en coton bio ou fabriqué au Portugal créé par une adorable marque juste parce que c’est un must-have pour la cible marketing que je suis (et que de ce fait je vois partout et du coup ça me fait envie), ça me dérange aussi !

Entendons-nous bien, j’ai du plaisir à acheter de jolis objets et j’apprécie l’univers de certaines marques (je suis même complètement fan La Cerise sur le Gâteau et Ferm Living). C’est juste que je ne considère pas l’acte d’achat comme un quelque chose de bien en soi. Ni de passionnant. Et encore moins de militant (non je ne crois pas que consommer à tour de bras soit la solution à la crise !).

Je ne dis pas que c’est bien ou mal, je dis juste que la consommation prend trop de place dans les médias… et dans nos vies. Je suis fatiguée de l’omniprésence de la publicité, explicite ou implicite, directe ou indirecte. La consommation ne mérite pas qu’on y passe autant de temps, autant d’énergie, autant d’argent, autant d’intérêt !

Après les magazines et sites d’info, la blogosphère est désormais complètement envahie. Les blogs citent des tonnes de marques, la moindre photo mode ou déco porte en légende la liste de tout ce qui s’y trouve et où l’acheter, et combien, tout est à vendre. Deux blogueuses ont même créé une agence de com’ spécialisée dans la blogosphère parentale pour aider les marques à en faire des partenaires (http://www.agence15novembre.fr/) ! Sans compter les billets « sélection shopping » qui se multiplient ! Le pire c’est que plus on fait de pub et plus on est lu… 

Quand tout ce brouhaha autour de la consommation m’énerve, je tourne mon regard vers la montagne et mes potes qui construisent leur maison en paille, s’habille en friperie, font leur jardin, leur pain et leur baumes au calendula. Et je me balade sur les blogs et réseaux sociaux de tous ces créatifs qui fabriquent des tas de choses. Une chance, le DIY est tendance ! Faudrait que je m’y mette davantage !!!

Et vous, vous en pensez quoi ?

(photo : Le pré Lanaud à Eymoutiers, idéal pour déconnecter et se relaxer !)

Une touche de folk

Folk, comme ces deux coussins brodés ramenés voilà 5 ans d’Ouzbekistan. Je ne leur trouvais jamais d’endroit adapté et finalement, ils sont parfaits dans la chambre d’amis, sur le dessus de lit en vieux drap chiné, à côté de la peau de mouton grise !

DSC_0793_mini

C’est vrai que la tendance folk sévit et remet au goût du jour les tissus wax ou batik rapportés de voyages, ainsi que les tissages, LE nouveau loisir créatif hype, à l’instar de ceux de la créatrice du blog jesussauvage (sur sa boutique Trésors inutiles). J’en verrai bien ou deux au dessus du lit ! Mais mon chéri n’a pas encore saisi tout le potentiel déco de la chose 😉

TISS004_9-346x520

weaving_marin3_jesussauvageEn attendant je me console avec les touches de folk disséminées ici et là dans la maison comme le papier peint woods ou la corbeille à fruit arbre d’hiver, en châtaignier (soit dit en passant, la mienne a un défaut donc n’était pas vendable, je l’ai récupéré gratuitement chez l’artisan qui les fabrique, hé hé).

DSC_0870_miniDSC_0871_miniPeut-être ai-je été influencée par le dernier magazine Paulette consacré au style bohème mais j’ai envie d’une grande capeline en feutre, de minnetonka et d’attrapes-rêves !

92193_feuilletez DC005_7-346x520

HD_0000054871_94984_02

Et vous, avez-vous succombé à la tendance folk ? A moins que vous soyez bohème-folk depuis toujours…

La blogo m’inspire…

Oui, la blogosphère a parfois quelque chose de ridicule pour ceux qui en sont complètement étrangers. Oui, se montrer, soi, ses gosses, sa maison ou ses DIY (=fabrications maisons en tout genre) a quelque chose de narcissique. Mais beaucoup ne se prennent pas au sérieux, écrivent avec humour. Et surtout, bloguer permet de sublimer les choses, qu’il s’agisse de ses vacances, de son look, de sa cuisine, de sa déco, de ses lectures ou de ses rencontres. En écrivant, en prenant les photos, en les retouchant, en stylisant, on esthétise. Sauf les blogs façon journaux intimes, la plupart son débordants de joie. Ça fait du bien de tout voir en beau !

Donc, après cette longue intro comme à mon habitude, j’en viens au vif du sujet. J’ai récemment mis à jour mes liens car j’ai découvert de nouveaux blogs inspirants :

Mamie Boude, tout d’abord, blog lifestyle avec plein d’escapades détaillées et de DIY en tout genre, animé par un couple hipster qui ne se prend (heureusement) pas trop au sérieux et voit la vie en rose (ou en jaune !). Un de mes blogs DIY préféré avec Tête d’ange, qui s’est beaucoup professionnalisé depuis que je l’ai découvert il y a quelques années et propose des tutos détaillés.

Capture d'écran - 20062014 - 10:45:45

 

Franchy fancy, blog déco très beau de la jeune décoratrice Céline Alata, je viens de découvrir, j’aime beaucoup.

Capture d'écran - 20062014 - 10:46:21

Hello (avec un o barré que je ne sais pas faire, genre scandinavie), qui est un « blogzine » comme elles disent, réalisé à 4 mains par deux journalistes « nordik addict ». Ce qui me plaît : les reportages inédits d’intérieurs style scandinaves. Un regret toutefois, il s’agit pour le moment uniquement d’appartements parisiens habités par des créatives jeunes et souvent sans enfants…. donc ils se ressemblent pas mal (le frigo smeg mint semble devenir une valeur sûre !). Mais ce n’est que le début, j’ai l’intuition qu’elles vont se diversifier un peu. Elles reprennent là le modèle de The sociolite family, qui nous fait découvrir depuis plusieurs années de superbes maisons ou appartements de familles bobo aux 4 coins du monde.J’y puise beaucoup d’inspirations même si je n’ai pas forcément le même budget car les univers sont assez variés.

Capture d'écran - 20062014 - 10:48:33

 

Cédille, blog de la graphiste et illustratrice Noémie Cédille, dans lequel elle nous montre ce qu’elle aime, son quotidien, sa ville (Paris), ses coups de cœur et ses créas graphiques qui se déclinent sur de nombreux supports. Noémie est aussi la DA du nouveau magazine Mint, que j’ai (un tout petit peu) co-financé via KissKiss BankBank.

Sinon, je suis toujours quelques blogs de mamans fan de déco et de leurs kids. Depuis très très longtemps j’aime Ma déco comme les grands, par Pépette de Lille, qui ne se la pète pas et raconte ses coups de coeur mode, déco, DIY et ses bons plans enfants, car elle a deux filles de 4 ans et 9 mois. Son dernier post sur le camping en famille en Corse est très instructif. Toujours dans la catégorie « blog de maman » mais dans un genre clairement plus BCBG, je me balade régulièrement sur Ledansla, le blog d’Aurélie Lécuyer qui est styliste et photographe (et dont on a vu la sublime maison dans l’ensemble de la presse déco, on en a un peu marre) et sur Cinqmai, de la graphiste et photographe Caroline Briel, ambiance chic et photos ultrachiadées. J’aime aussi l’univers un peu guimauve de Et dieu créa, maman ultra épanouie par ses 3 enfants et la cuisson du pain… ca a l’air naze dit comme ça mais c’est un endroit qui fait du bien (et je suis pas la seule, elle a 4500 fans FB).

Capture d'écran - 20062014 - 10:47:15

 

Et quand j’en ai marre de tout ça, la déco, les mômes, la conso, je vais sur Café de filles, ou sur les blogs écolos mais bon là je pourrai en faire un autre billet.

Et sinon oui, je travaille. Beaucoup même.

Jour de fête

Anouk a fêté ses 4 ans hier avec ses copines. Une superbe après-midi avec des petites filles adorables qui se sont gavées de bonbons et de gâteau, déguisées en princesses, déplacées en trottinette, après avoir cuisiné de la « patate modelée », jeté des confettis et balancé des ballons. C’était chouette et quand je regarde ces images, j’oublie la pluie battante et les élections flippantes.

DSC_0416

DSC_0423

DSC_0434

DSC_0440

DSC_0444

DSC_0445

DSC_0455

DSC_0459

Vaisselle en carton, ballons et autre déco de fête chez My Little Day

From Scandinavia with love

Nous sommes rentrés de Stokholm avec quelques menues emplettes.

Pour les filles, j’ai craqué chez Polarn o. pyret, qui semble être équivalent d’un DPAM français, pour deux adorables robes en coton strech aux imprimés fleuris qui donnent la pêche. J’adore la mode enfantine scandinave, très gaie, aux imprimés à motifs très colorés. On en trouve pas en France alors si ça vous tente, voici des sites où on trouve quelques références (peu de choix et de tailles mais c’est mieux que rien… je suis preneuse de contacts d’e-shops de fringues scandinaves pour enfants si vous en avez) : Nordinary, Enfant scandinave ou Scandinavia design. Sur mes filles, ça donne ça :

DSC_1382 DSC_1373

Et pour nous, LE petit oiseau de bois à tête aimantée trop chou, icône du design danois (oui je sais, j’étais en Suède), édité par Architectmade depuis les années 60, de la papeterie de chez Granit, et un magazine de déco suédois of course (Family Living, consacré à la déco familiale, là encore très gaie !).DSC_1386 DSC_1388DSC_1377DSC_1378DSC_1379

New nordic : le design scandinave des années 2000

Un mois et demi sans écrire… je suis frustrée !!! Mais je suis obligée de privilégier ma vie de professionnelle et de maman de deux petites filles de 3 ans tout pile et bientôt 1 an au détriment de mes velléités de blogueuse ! Voici un billet prévu depuis des mois sur le design scandinave.

Épuré, lumineux, simple, doux, fonctionnel, le style scandinave est une des tendance phare de la déco en ce moment (depuis deux ans je dirais). Noir, blanc bois, on ne voit plus que ça, avec quelques couleurs, surtout pastel comme le vert d’eau et le rose pâle. Signe distinctif de la déco scandinave : un sol blanc ou en bois très clair, pour la lumière. Côté shops et designers, il n’y a a heureusement pas que Ikea (qui est devenu plus international que suédois même si certaines pièces sont devenues des icônes de la déco nordique). La nouvelle génération de designers et d’éditeurs de design de Finlande, Norvège, Suède et surtout Danemark est en ébullition, tandis que les icônes des fifties sont réédités.

92957179779610899_2lDv63Vj_c

232990980692020785_yHKtGkJB_c

506584658054500537_LSIrNATk_c

Un peu d’histoire… (c’est pour ça que je poste moins d’un billet par mois aussi, à vouloir faire des recherches au lieu de me contenter de copier de belles photos…;-))

Le Finlandais Alvar Aalto instaure dans ses réalisations de mobilier le procédé du lamellé-collé de bois déjà utilisé dans l’architecture depuis le début du xxe siècle. Le bois se courbe. C’est parti.

b6bb31cd63a893bf44c1aaa0b3c3a93f

Parmi les designers historiques, j’en citerais 4, tous danois, qui ont créé des fauteuils, tables et surtout chaises icôniques :

Arne Jacobsen et ses fameuses chaise Fourmi, Série 7 ou son fauteuil Œuf (un peu trop vus et revus à mon goût j’avoue)

Series_7_Arne_Jacobsen_03_thumb

Eero Saarinen et sa chaise Tulipe (toujours ultra-tendance)

saarinen_stuhl_513_big

Verner Panton qui a réalisé sa chaise Panton,

Conran_PantoneSide

Hans Wegner et la chaise wishbone (que j’adore)

carl-hansen-wegner,-hans-j.--chaise-wishbone-ch-24-noire---31

Aujourd’hui, une nouvelle génération de designers est en train de s’imposer dans le monde grâce à de nouveaux éditeurs que tout le monde s’arrache : Muuto (finlandais), Hay (danois), Ferm living (danois) et Normann Copenhagen (finlandais).

92957179779775243_Bbf1wzFD_c

Un joyeux mix de pièces du new nordic design

hay_inside_450

Mobilier Hay

f1496c76633c025d0a58269160479348

Mobilier Normann Copenhagen

BoConcept aussi surfe sur la popularité du design scandinave pour proposer du mobilier tendance et d’excellente qualité, avec un souci de respect de l’environnement et des travailleurs (Hay et Ferm living aussi sont attentifs à ça). Leurs canapés sont fabriqués en Lituanie, leurs tapis sont fait en Inde mais doté d’un label qui garantit l’absence de travail des enfants. Je trouve toutefois les produits BoConcept un peu chers dans la mesure où ce n’est pas un éditeur de design à proprement parler mais une grosse boîte avec des magasins partout dans le monde.

Et vous, que pensez-vous de la déco scandinave ?